Figures de L’église

Hommage et Remerciements

Le Vicariat Apostolique de Rodrigues reste à toujours reconnaissants aux personnes qui ont contribué à ce que l’église de Rodrigues est devenue aujourd’hui. Elles sont les charmants jardiniers par qui l’église de Rodrigues dans son ensemble a fleuri. Nous pensons spécialement à:

 


 

Ignace Perrine
Ignace Perrine
Décoration Papale Pro Ecclesia et Pontifice
Ignace Perrine, né le 9 septembre 1912 dans le village de Vainqueur à Rodrigues, fut le premier facteur de l’île. Ignace est issu d’une fratrie de quatre enfants, dont le père était Nelrose Perrine. Il était enseignant à l’école primaire de Baie aux Huîtres et devint par la suite le premier facteur de Rodrigues. Il assura les distributions de courrier du bureau de poste de Port Mathurin à travers l’île, à pied. Catholique pratiquant, Ignace Perrine reçut la décoration papale Pro Ecclesia et Pontifice le 23 mai 1979. Il mourut en mai 1992.
Soeur Marie Désiré
Soeur Marie Désiré
Fille de Marie

Marie Héléna PERRINE, fille de Monsieur Louis Rosène PERRINE et de Madame Elida GENTIL, est née à Nassola, RODRIGUES, le 7 janvier 1924. Elle reçut une éducation chrétienne de ses parents, eux-mêmes des chrétiens exemplaires comme sont la majorité des familles rodriguaises de son époque.

Marie Héléna fréquenta l’école catholique des Lataniers à Saint Gabriel. A l’exemple de ses parents, elle était présente aux activités de la paroisse de Saint Gabriel.

Un jour elle témoigne son désir de se faire religieuses à Sœur Marie de la Délivrance, cette dernière l’encouragea et la soutint dans son cheminement.

Marie Héléna entra au Postulat dans la Congrégation des Filles de Marie de St Denis, le 10 juin 1947 et prit l’habit de novice le 10 janvier 1948 et reçut le nom de Sr Marie Saint Désiré. Au terme de son noviciat elle fut admise a prononcer ses premiers vœux, le 12 janvier 1950. Son caractère doux l’a aidée à faire face à beaucoup d’événement durant ses soixante quatre années de la vie religieuse où elle se dévoua inlassablement dans les communautés tant à l’île de la Réunion, à l’île Maurice et à l’île Rodrigues.

En janvier 1951 elle regagnait l’île Maurice et fut mutée à Port Louis puis successivement à Pont Praslin, Sainte Croix, Quatre Bornes et Bonne Terre avant de rejoindre son île natale en mai 1969.

Outre le service interne des communautés nous soulignons son engagement dans la catéchèse auprès des enfants non scolarisés les préparant à la première communion. Nous notons également sa responsabilité au sein du mouvement des Mères chrétiennes et son travail inlassable comme éducatrice dans l’Action Familiale à la Ferme, à Saint Gabriel et à Port Mathurin. Ses visites et ses conseils ont été bien appréciés de tous. Aux écoles ménagères, elle donna le meilleur d’elle-même.

Nous pouvons dire avec justesse qu’elle était très proche de l’ensemble des mamans et des jeunes.

En 1993, souffrante, elle va à Maurice pour une intervention chirurgicale de la jambe. De retour à Rodrigues, en infatigable missionnaire, Sr Marie Désiré continua sa mission à la paroisse de la Ferme jusqu’en 1998. Fatiguée, le 16 mars 2000 elle rentre définitivement à l’infirmerie de Rose Hill Maurice, où la encore, elle s’adonna à des petits services.

Sœur Désiré mena une vie pétrie de prière, d’abandon a la volonté de Dieu.

Le 20 mai 2014, âgée de 90 ans, elle est partie vers le Père nous laissant en souvenir l’exemple d’une vie toute donnée dans la joie et la fidélité.